Le nombre de cas de maladies liées au vapotage dépasse le seuil du millier


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le nombre de cas de maladies pulmonaires liées au vapotage signalés aux États-Unis (É.-U.) a dépassé le seuil du millier, les autorités ayant averti qu’« il ne pourrait s’agir que de la partie émergée de l’iceberg ». 

Selon les dernières données des Centres de contrôle et de prévention des maladies des É.-U. (US Centers for Disease Control and Prevention, CDC), 1 080 cas confirmés et probables de lésions pulmonaires, associées à l’utilisation de produits destinés aux cigarettes électroniques ou au vapotage, ont été signalés par 48 États des É.-U. et par les Îles Vierges des É.-U. au 1er octobre. Ce chiffre représente une hausse de 275 cas depuis la semaine dernière. Il inclut les nouveaux patients devenus malades au cours des 14 derniers jours et les signalements récents de patients ayant été identifiés auparavant.

Au total, 18 décès en lien avec la maladie ont désormais été confirmés dans 15 États, chez des personnes âgées de 27 à 71 ans. L’âge médian des patients décédés est de 50 ans. 

Les CDC ont indiqué que, sur 578 patients pour lesquels des informations étaient disponibles sur les substances utilisées dans leurs produits destinés aux cigarettes électroniques ou au vapotage dans les 90 jours précédant l’apparition des symptômes, environ 78 % ont rapporté avoir utilisé des produits contenant du tétrahydrocannabinol (THC), en association ou non avec des produits contenant de la nicotine, tandis que 17 % des patients ont rapporté avoir utilisé exclusivement des produits contenant de la nicotine.

Environ 80 % des patients touchés ont moins de 35 ans, mais des cas ont été identifiés chez des patients âgés de 13 à 75 ans.