Le nombre de cas de lésions pulmonaires liées au vapotage est en forte hausse


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis (Centers for Disease Control and Prevention, CDC) ont rapporté une forte augmentation du nombre de cas de maladies pulmonaires liées au vapotage identifiés aux États-Unis. 

En l’espace d’une seule semaine, le nombre de personnes ayant présenté des lésions pulmonaires en lien avec l’utilisation de produits pour cigarettes électroniques a bondi de 380 à 530. Sept décès ont été confirmés dans six États.

Les CDC ont reçu les données complètes relatives au sexe et à l’âge pour 373 cas. Elles indiquent que deux tiers des cas (67 %) ont été identifiés chez des personnes âgées de 18 à 34 ans, que 16 % des cas ont moins de 18 ans et que 17 % ont 35 ans ou plus. 

Les autorités ont déclaré ne pas avoir encore identifié de cause spécifique à ces maladies pulmonaires, précisant toutefois que la plupart des patients ont rapporté avoir des antécédents d’utilisation de produits pour cigarettes électroniques contenant du tétrahydrocannabinol (THC). De nombreux patients ont déclaré avoir utilisé des produits pour cigarettes électroniques contenant du THC et de la nicotine et certains ont déclaré avoir utilisé des produits contenant uniquement de la nicotine.

Dans un communiqué, le directeur des CDC, Robert R. Redfield, a encouragé la population à envisager de s’abstenir d’utiliser des produits pour cigarettes électroniques ou de vapotage, et a indiqué la nécessité de déployer des efforts visant en particulier à réduire l’utilisation des cigarettes électroniques chez les jeunes.