Le nombre de cas de lésions pulmonaires liées au vapotage a-t-il atteint son pic ?


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Les autorités des États-Unis ont indiqué la poursuite, bien que plus lente, de l’augmentation du nombre de cas rapportés de lésions pulmonaires associées à l’utilisation de produits destinés aux cigarettes électroniques ou au vapotage (e-cigarette- or vaping product use-associated lung injury, EVALI). 

Selon les dernières données des Centres de contrôle et de prévention des maladies des États-Unis (US Centers for Disease Control and Prevention, CDC), à la date du 22 octobre, 1 604 signalements d’EVALI ont été reçus dans 49 États (tous les États à l’exception de l’Alaska), le district de Columbia et un territoire des États-Unis, ce qui représente une hausse de 125 cas, par rapport à la semaine précédente. À ce jour, 34 décès ont été signalés. 

Selon ce qu’ont noté vendredi les CDC, la courbe épidémique des cas suggère que la trajectoire pourrait être en train de se stabiliser, voire de décliner. Cette tendance pourrait ou non se confirmer avec le temps. « Il se pourrait que l’investigation des cas possibles par les départements de la Santé se fasse de manière moins intensive, qu’il y ait moins de cas qui soient signalés au système de la santé publique par rapport au début de l’année, ou qu’il y ait un décalage dans la notification des données aux CDC », a déclaré le Dr Anne Schuchat, directrice adjointe principale des CDC. Le Dr Schuchat a déclaré qu’il est également possible que les chaînes d’approvisionnement soient affectées par les mises en garde adressées aux consommateurs sur les produits contenant du tétrahydrocannabinol (THC). 

Les CDC ont cependant ajouté que les répercussions de la saison grippale à venir sur les cas sont incertaines.