Le NCCN publie ses premières recommandations relatives à la LLA pédiatrique

  • NCCN
  • NCCN
  • 30 mai 2019

  • Oncology guidelines update
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les nouvelles recommandations du Réseau national américain de lutte contre le cancer (National Comprehensive Cancer Network, NCCN) relatives à la leucémie lymphoblastique aiguë (LLA) pédiatrique mettent fortement l’accent sur les interventions de soins de soutien pour réduire les effets indésirables graves et intègrent un certain nombre de schémas thérapeutiques innovants.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les avancées, notamment le traitement ciblé, l’immunothérapie et l’autorisation du traitement par lymphocytes T à récepteur antigénique chimérique (Chimeric Antigen Receptor, CAR), ont permis d’atteindre un taux de guérison d’environ 90 %, ce qui réduit le nombre de patients participant à des essais cliniques.
  • Les recommandations du NCCN ont de plus en plus une portée mondiale.

Recommandations principales

  • Une plus grande place est donnée aux interventions de soins de soutien afin de réduire le fardeau des effets indésirables graves au cours du traitement et des effets tardifs.
  • Les nouvelles recommandations offrent des conseils sur les meilleurs soins de soutien dans les sous-populations vulnérables, telles que les très jeunes nourrissons et les enfants porteurs d’une trisomie 21.
  • Un certain nombre de nouvelles stratégies thérapeutiques ont été incluses, telles que les traitements ciblés et le traitement par lymphocytes T-CAR.
  • Les nouvelles recommandations ont été élaborées afin de couvrir les patients de la naissance au début de l’âge adulte et de recouper les recommandations à destination des adultes, favorisant ainsi l’harmonisation du traitement dans la tranche d’âge charnière.
  • Étant donné la portée de plus en plus mondiale de ces recommandations, les révisions futures aborderont également les meilleures pratiques applicables dans les pays à revenus faible et intermédiaire.