Le médecin en chef des États-Unis émet un avis sur l’utilisation de la cigarette électronique chez les jeunes


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le médecin en chef et vice-amiral des États-Unis Jerome M. Adams a émis un avis consultatif sur les cigarettes électroniques et a souligné le rôle que peuvent jouer les professionnels de santé dans la lutte contre cette « épidémie de santé publique ». 

Cet avis intervient alors que les recherches montrent que l’utilisation de cigarettes électroniques administrant de la nicotine a augmenté de façon spectaculaire chez les jeunes au niveau mondial. Selon le département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis (US Department of Health and Human Services), l’utilisation actuelle de cigarettes électroniques a augmenté de 78 % chez les lycéens aux États-Unis entre 2017 et 2018. 

Dans le communiqué, le médecin en chef a déclaré que la hausse de l’utilisation des cigarettes électroniques chez les jeunes constitue une « source de grande préoccupation ». 

Selon lui, les professionnels de santé ont un rôle important à jouer en luttant contre cette « épidémie de santé publique ». Ils doivent connaître les différentes formes et les différents types de cigarettes électroniques et poser des questions à leur sujet, notamment à propos des dispositifs discrets et de petite taille, lorsqu’ils évaluent les patients quant à l’utilisation de produits du tabac. Les patients doivent également être informés des risques liés à l’utilisation des produits du tabac sous toutes leurs formes, notamment les cigarettes électroniques, a-t-il affirmé. 

« Nous devons protéger nos enfants de l’ensemble des produits du tabac, et notamment des cigarettes électroniques, quelles que soient leurs formes et leurs tailles », a déclaré M. Adams. « Nous disposons de stratégies fondées sur des données probantes visant à prévenir la consommation de tabac qu’il est possible d’appliquer aux cigarettes électroniques. »