Le fait d’aller au théâtre est associé à une plus grande espérance de vie


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le fait de visiter régulièrement des musées ou des galeries d’art, ou d’aller au théâtre ou à des concerts, est lié à une plus grande espérance de vie, selon une étude publiée dans la revue BMJ, les auteurs ayant montré que plus la participation à des activités artistiques est fréquente, plus le risque de décès diminue.

Pour les besoins de l’étude, les chercheurs ont examiné les associations entre différentes fréquences de participation à des activités artistiques et la mortalité sur une période de suivi de 14 ans, parmi 6 710 adultes non institutionnalisés âgés de 50 ans et plus, issus de l’Étude anglaise longitudinale sur le vieillissement. 

Durant la période de suivi, 2 001 décès ont été comptabilisés. Les auteurs ont rapporté que les personnes qui participaient à des activités artistiques 1 ou 2 fois par an avaient un risque 14 % plus faible de décès à tout moment durant la période de suivi, par rapport à ceux n’ayant jamais participé à de telles activités (809 décès sur 3 042, rapport de risque [RR] : 0,86 ; IC à 95 % : 0,77–0,96). Dans le même temps, les personnes qui participaient à des activités artistiques réceptives de manière fréquente (à intervalles de quelques mois ou plus fréquemment) avaient un risque 31 % plus faible de décès (355/1 906 décès ; RR : 0,69 ; IC à 95 % : 0,59–0,80).

Les auteurs ont suggéré que cette association pourrait en partie s’expliquer par des différences en matière de cognition, de santé mentale et d’activité physique, parmi les personnes qui participent à des activités artistiques et celles qui ne le font pas.