Le DSG est associé à un risque de DT2 multiplié par près de 10

  • Vounzoulaki E & al.
  • BMJ
  • 13 mai 2020

  • Par Miriam Tucker
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Le diabète sucré gestationnel (DSG) est lié à un risque multiplié par près de 10 de développer ultérieurement un diabète de type 2 (DT2).
  • Les résultats suggèrent la nécessité de réaliser un dépistage postpartum et d’encourager les interventions ciblant le mode de vie chez les patients ayant un antécédent de DSG.

Pourquoi est-ce important ?

  • Des revues systématiques antérieures sur le sujet ont été publiées il y a plus d’une décennie.

Protocole de l’étude

  • Une revue systématique/méta-analyse a inclus 20 études ayant porté sur 1 332 373 femmes, parmi lesquelles 5,1 % (67 956) présentaient un DSG.
  • Financement : Institut national pour la recherche en santé du Royaume-Uni (National Institute for Health Research).

Principaux résultats

  • Le risque relatif (RR) combiné de DT2 pour les femmes atteintes et indemnes de DSG était de 9,51 (P 
  • RR combinés (IC à 95 %) par origine ethnique : 
    • 16,28 (15,01–17,66) chez les populations principalement d’origine ethnique blanche ;
    • 10,38 (4,61–23,39) chez les populations d’origine ethnique non blanche ; et
    • 8,31 (5,44–12,69) chez les populations mixtes.
  • RR combinés estimés (IC à 95 %) en fonction du nombre d’années de suivi :
    • 17,06 (8,95–32,55) pour un suivi de 1 à 5 ans ;
    • 10,42 (5,68–19,11) pour un suivi compris entre plus de 5 ans et 10 ans ; et
    • 8,09 (4,34–15,08) pour un suivi de plus de 10 ans.
  • Incidence cumulée combinée du DSG (IC à 95 %) en fonction de la durée de suivi :
    • environ 9,22 % (7,19–11,26 %) pour un suivi de 1 à 5 ans ; et
    • 16,15 % (15,83–16,47 %) pour un suivi de plus de 10 ans.
  • L’incidence cumulée du DSG chez les témoins a atteint 1,90 % (IC à 95 % : 1,87–1,92 %) pour les études les plus longues.

Limites

  • Seules des études rédigées en anglais ont été incluses.
  • Aucune donnée sur la parité ou les antécédents familiaux de diabète.
  • Les rapports des taux d’incidence n’ont pas pu être calculés.
  • Aucune donnée individuelle sur les patients.