Le directeur général de l’OMS se dit fier de la réaction de l’Organisation face à la flambée d’Ebola


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Après avoir été critiqué pour sa gestion de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest en 2014–2016, le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a loué la réaction de l’OMS face aux dernières flambées qui se sont produites en République démocratique du Congo (RDC). 

Dans sa première lettre annuelle, publiée un peu plus d’un an après son entrée en fonction,, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus s’est déclaré fier de la façon dont l’Organisation a réagi face à la flambée en RDC, précisant toutefois que la situation lui avait rappelé quels sont les enjeux quotidiens de son travail. « La flambée en RDC illustre une fois de plus que la sécurité sanitaire et la couverture sanitaire universelle sont deux aspects d’une même question. La meilleure chose que nous puissions faire pour empêcher de futures épidémies est de renforcer partout les systèmes de santé », a-t-il déclaré. 

Le Dr Tedros s’est également servi de la lettre pour mettre en avant le 13e Programme général de travail (PGT) de l’OMS qui a été élaboré 12 mois avant la date prévue et qui établira la mission et le plan stratégique de l’OMS à court et à long terme. Le Dr Tedros a souligné que le nouveau PGT vise à renforcer l’impact déjà réalisé et non pas à « réinventer la roue ».