Le directeur général de l’OMS appelle à protéger la santé des populations des effets du changement climatique


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a demandé aux dirigeants mondiaux de protéger la santé des populations des effets du changement climatique et de s’engager à concrétiser leurs promesses sur les normes de sécurité de l’air et sur les ressources financières destinées aux personnes affectées par le changement climatique.

Cet appel à agir intervient en amont du Sommet Action Climat à l’Assemblée générale des Nations Unies, lors duquel seront présentés les engagements pris par les gouvernements pour lutter contre le changement climatique ainsi que pour assurer et améliorer la santé de leurs citoyens. 

Deux de ces engagements ont été élaborés par l’OMS et ses partenaires. Le premier consiste à s’assurer que l’air respecte les normes de sécurité de l’OMS d’ici 2030 au plus tard, et à harmoniser les politiques en matière de changement climatique et de lutte contre la pollution atmosphérique, tandis que le second engagement consiste à fournir des ressources financières pour protéger les personnes des effets néfastes du changement climatique sur leur santé.

Dans un communiqué, le directeur général de l’OMS a décrit le changement climatique comme étant « l’une des menaces sanitaires les plus urgentes au monde » et a fait la déclaration suivante : « J’invite ceux qui ne l’ont pas encore fait à s’associer à ceux qui se sont engagés à prendre des mesures pour protéger les populations contre les vagues de chaleur, les inondations et les cyclones dévastateurs, qui sont liés au changement climatique, et pour réduire les risques de malnutrition, de paludisme, de diarrhée et de stress thermique ».