Le diabète maternel est lié à des maladies cardiovasculaires précoces chez l’enfant


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Les enfants de mères diabétiques pourraient présenter des taux accrus de maladies cardiovasculaires (MCV) précoces de l’enfance jusqu’au début de l’âge adulte, selon une nouvelle recherche publiée dans la revue The BMJ

Dans le cadre de l’étude, des chercheurs ont évalué les associations entre le diabète diagnostiqué avant ou pendant la grossesse et les MCV précoces, chez 2 432 000 enfants nés sans cardiopathie congénitale au Danemark, entre 1977 et 2016.

Au cours de la période de suivi allant jusqu’à 40 ans, 1 153 enfants de mères diabétiques et 91 311 enfants de mères non diabétiques avaient reçu un diagnostic de MCV. 

Les auteurs ont rapporté que les enfants de mères diabétiques avaient un risque global de MCV précoce accru de 29 %, par rapport aux enfants de mères non diabétiques (risques cumulés : 17,8 % contre 13,1 % ; rapport de risque [RR] : 1,29 ; IC à 95 % : 1,21–1,37). Les enfants de mères présentant des complications diabétiques ou atteintes d’un diabète et ayant des antécédents de MCV présentaient des taux plus élevés de MCV précoce que les enfants de mères atteintes d’un diabète uniquement.

Les auteurs ont indiqué que, si cette association s’avérait de nature causale, la prévention, le dépistage et le traitement du diabète chez les femmes en âge de procréer pourraient avoir leur importance pour réduire les risques à long terme de MCV chez leurs enfants.