Le diabète est associé à un risque accru de cancer du poumon chez les femmes

  • Yi ZH & al.
  • Eur J Clin Invest
  • 26 juin 2020

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Le diabète est associé à un risque significativement accru de cancer du poumon pour les femmes, avec des résultats mitigés pour les hommes et la population globale dans les analyses de sensibilité.
  • Les résultats proviennent d’une grande méta-analyse d’études de cohorte.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les méta-analyses antérieures sur le diabète et le risque de cancer du poumon comprenaient aussi bien des études de cohorte que des études de cas-témoins, ce qui pourrait augmenter le risque de biais de relation.

Méthodologie

  • Une méta-analyse a été réalisée à partir de 20 études de cohorte incluant 12 441 459 individus.
  • Financement : Fondation nationale des sciences naturelles de Chine ; autres.

Principaux résultats

  • Lorsque toutes les études étaient incluses, le diabète n’était pas associé au risque de cancer du poumon :
    • Risque relatif (RR) : 1,10 (P = 0,087).
    • Il y avait une importante hétérogénéité entre les études : I2 = 97,2 % (P 
  • Seule une grande étude de cohorte, du département américain des Anciens combattants (US Department of Veterans Affairs, USVA), n’a trouvé aucun lien dans la population globale et chez les hommes (cette étude n’incluait pas de femmes). 
    • Aux analyses de sensibilité, en excluant l’étude de l’USVA, l’association globale devenait significative :
      •  RR : 1,13 (P 
  • Lorsque l’étude de l’USVA était incluse, aucune association n’était observée chez les hommes : 
    • RR : 1,11 (P = 0,270).
    • Il y avait une importante hétérogénéité entre les études : I2 = 98,1 % (P 
  • Sans l’étude de l’USVA, l’association était significative pour les hommes : 
    • RR : 1,17 (P 
  • Le diabète a été associé à une augmentation significative du risque de cancer du poumon chez les femmes lorsque toutes les études étaient incluses :
    • RR : 1,18 (P 
    • Les analyses de sensibilité ont donné des résultats similaires.

Limites

  • Les corrections pour les facteurs de confusion étaient incohérents entre les études incluses.