Le dépistage par mammographie est associé à une mortalité liée au cancer du sein plus faible, selon une méta-analyse

  • Cancers

  • Par Miriam Davis, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les programmes de dépistage du cancer du sein par mammographie sont associés à une réduction allant jusqu’à 33 % de la mortalité liée au cancer du sein basée sur l’incidence, selon une méta-analyse d’études menées dans le monde entier.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les résultats révèlent une réduction importante de la mortalité liée au cancer du sein grâce aux programmes de dépistage par mammographie.

Protocole de l’étude

  • Une méta-analyse a été réalisée à partir de 27 études de cohorte dont le critère d’évaluation était la mortalité liée au cancer du sein basée sur l’incidence.
  • Financement : Institut national britannique pour la recherche en matière de santé (National Institute for Health Research).

Principaux résultats

  • Comparativement au groupe de comparaison, l’invitation au dépistage était associée à une réduction de 22 % de la mortalité liée au cancer du sein basée sur l’incidence :
    • Risque relatif (RR) de 0,78 (IC à 95 % : 0,75–0,82).
  • Comparativement au groupe de comparaison, la participation effective au dépistage était associée à une réduction de 33 % de la mortalité liée au cancer du sein basée sur l’incidence :
    • RR de 0,67 (IC à 95 % : 0,61–0,75).
  • Les résultats obtenus avec la mammographie de dépistage étaient comparables lors de l’analyse des sous-groupes de femmes de moins de 50 ans :
    • RR de 0,81 (IC à 95 % : 0,74–0,87) pour l’invitation au dépistage. 
    • RR de 0,73 (IC à 95 % : 0,65–0,82) pour la participation.

Limites

  • Hétérogénéité importante entre les études.