Le dépistage non invasif de la trisomie 21 enfin remboursé par l'Assurance maladie

  • Xavier Bataille

  • JIM Actualités métier
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Paris, le vendredi décembre 2018 - Le dépistage prénatal non invasif (DPNI) de la trisomie 21 sera désormais remboursé par l'Assurance maladie, selon un arrêté paru le 27 décembre 2018 au Journal Officiel. Le coût de ce test dont la sensibilité et la spécificité avoisinent les 99 % est de 390 euros.

Cette technique, recommandée par la Haute autorité de santé (HAS) en mai 2017, attendait, depuis cette date, la publication des arrêtés permettant son remboursement.

En pratique, si cette prise en charge est sans conteste une avancée, dans les faits, ce test est déjà proposé gratuitement dans les hôpitaux publics de France, grâce à un protocole spécial dédié aux traitements innovants.

Éviter 11 000 amniocentèses