Le dénosumab est-il le meilleur agent ostéoformateur dans le cadre du cancer du sein HR+ traité par IA ?

  • Miyashita H & al.
  • Breast Cancer Res Treat
  • 21 avr. 2020

  • Par Miriam Davis, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Le dénosumab est associé à une augmentation de la densité minérale osseuse (DMO) et à une diminution du risque de fracture, chez les patientes atteintes d’un cancer du sein à récepteurs hormonaux positifs (Hormone Receptor-Positive, HR+) qui présentent une perte osseuse induite par les inhibiteurs de l’aromatase (IA).

Pourquoi est-ce important ?

  • Les IA pourraient être responsables d’une perte osseuse d’environ 5 % par an.
  • Cette méta-analyse en réseau est la première à comparer les agents ostéoformateurs (AO) dans cette population.
  • Bien que les auteurs refusent de désigner le meilleur AO, ils notent que le dénosumab offre un avantage plus important que les autres AO étudiés (dénosumab et les bisphosphonates acide zolédronique et risédronate).

Protocole de l’étude

  • Une méta-analyse en réseau a comparé le dénosumab, l’acide zolédronique et le risédronate (16 essais contrôlés randomisés ; N = 7 699).
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • Comparativement au risédronate, le dénosumab était associé à une DMO plus élevée (différence moyenne [DM] : 3,29 ; IC à 95 % : 2,29–4,29) au niveau de la colonne lombaire à 1 an.
  • Comparativement au risédronate, l’acide zolédronique était également performant (DM : 3,10 ; IC à 95 % : 2,23–3,98).
  • Comparativement à l’absence de traitement, le dénosumab était associé à un risque de fracture plus faible : risque relatif (RR) de 0,51 (IC à 95 % : 0,38–0,67).
  • Comparativement à l’absence de traitement, le risédronate était également associé à un risque de fracture plus faible : RR de 0,54 (IC à 95 % : 0,35–0,83).

Limites

  • Hétérogénéité entre les études.