Le COVID-19 a perturbé les soins en oncologie dans le monde entier

  • World Ovarian Cancer Coalition
  • 12 juin 2020

  • Par Deepa Koli
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Une enquête menée auprès de 157 organisations dans 56 pays, représentant plus de 350 000 patients atteints d’un cancer, indique que la pandémie de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) a perturbé tous les aspects des soins oncologiques, y compris le diagnostic, le traitement, le suivi et la participation aux essais cliniques.

Points clés

  • Diagnostic de cancer :
    • 67 % des organisations ont rapporté l’annulation de programmes de dépistage dans leurs pays ; 44 % ont rapporté une réduction de l’assistance pathologique pour le diagnostic ; et 69 % ont noté une réduction du nombre de patients recherchant de l’aide pour traiter des symptômes potentiels de cancer.
    • 42 % des organisations ont rapporté une augmentation des consultations à distance.
  • Services aux patients affectés :
    • 63 % des organisations ont rapporté l’annulation de la surveillance de routine ; 68 % ont rapporté des reports ou des annulations d’interventions chirurgicales ou d’autres traitements ; 58 % ont déclaré que les protocoles thérapeutiques ont été modifiés ; et 48 % ont indiqué une baisse de la participation aux essais cliniques.
  • Effet sur la collecte de fonds :
    • 79 % des organisations ont rapporté une réduction des revenus et 60 % ont rapporté une augmentation des difficultés financières chez les patients.
    • 48 % des organisations prévoient une reprise du financement après la pandémie, et 28 % prévoient une réduction du financement ou de l’activité.