Le coût des génériques est plusieurs centaines de fois plus élevé dans certains pays


  • Dawn O'Shea
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

De nouvelles données montrent que certains pays payent des centaines de fois plus que d’autres pour acquérir des médicaments génériques couramment prescrits.

L’indice 2019 des prix des médicaments, compilé par Medbelle, un fournisseur de soins de santé en ligne, rassemble des données sur les coûts des médicaments provenant de 50 pays pour les formes princeps et génériques de 13 médicaments courants : le sildénafil (Viagra), la prégabaline (Lyrica), l’atorvastatine (Lipitor), le salbutamol (Ventoline), l’azithromycine (Zithromax), l’insuline glargine (Lantus), le tacrolimus (Prograf), la drospirénone/l’éthinylestradiol (Yasmin), la fluoxétine (Prozac), l’alprazolam (Xanax), le lisinopril (Zestril), le ténofovir (Viread) et l’adalimumab (Humira).

Les Émirats arabes unis paient un prix supérieur de plus de 1 000 %, par rapport au coût médian de l’ensemble des médicaments génériques inclus. Ils sont suivis de l’Espagne et de l’Allemagne, qui paient un tarif respectivement 895 % et 855 % plus élevé que le coût médian. En revanche, les coûts en Égypte et en Thaïlande étaient environ 90 % inférieurs au coût médian. 

Des disparités significatives ont été observées concernant les coûts de chaque médicament générique. Par exemple, le prix par dose de la prégabaline (Lyrica) s’est établi à 1,14 € en Chine, alors qu’il n’était que de 0,04 € aux Pays-Bas. Le coût d’une dose standard de sildénafil (Viagra) était de 8,45 € au Japon et de 0,38 € en Irlande. Le coût du tacrolimus (Prograf), un immunosuppresseur, était de 0,41 € par dose en Turquie, mais a bondi à 4,02 € en Allemagne.

Les données complètes pour les pays en question sont disponibles ici.