Le Conseil d’éthique allemand appelle à un débat international sur l’édition des lignées germinales


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le Conseil d’éthique allemand appelle à un grand débat international sur l’édition des lignées germinales et recommande la mise en place d’une institution internationale chargée d’établir des normes concernant les interventions sur les lignées germinales humaines, en tenant compte des implications médicales et sociales.

Dans un nouveau rapport publié ce mois-ci, le Conseil déclare qu’il ne considère pas les lignées germinales humaines comme inviolables. Cependant, il considère l’édition des lignées germinales comme « irresponsable sur le plan éthique » actuellement, en raison des incalculables risques qui y sont associés. 

Ces commentaires sont publiés moins d’un an après que le chercheur He Jiankui a annoncé, lors du deuxième Sommet international sur l’édition du génome humain, la naissance en Chine des premiers bébés génétiquement modifiés au monde, dont les génomes avaient été édités pour les empêcher de contracter le VIH. 

Le Conseil a déclaré que toute évaluation appropriée des interventions sur les lignées germinales doivent aller au-delà d’une simple analyse du rapport bénéfices-risques, afin de prendre en compte des concepts éthiques tels que la dignité humaine, la protection de la vie et de l’intégrité, la justice, la solidarité et la responsabilité.

Le rapport recommande la mise en place d’un moratoire international sur les applications cliniques des interventions sur les lignées germinales humaines, et exhorte les autorités allemandes à œuvrer à l’établissement d’un accord contractuel international dans ce domaine.