Le cholestérol HDL a-t-il un effet protecteur chez les patients atteints d’un DT2 ?

  • Fanni G & al.
  • J Transl Med
  • 6 mai 2020

  • Par Miriam Tucker
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Parmi les patients atteints d’un diabète de type 2 (DT2), le cholestérol à lipoprotéines de haute densité (High-Density Lipoprotein, HDL) n’était pas significativement associé à la mortalité globale, à la mortalité par maladie cardiovasculaire ou à la mortalité par cancer.
  • Les résultats ont montré une association significative en forme de U avec la mortalité par maladie infectieuse.

Pourquoi est-ce important ?

  • Le rôle protecteur d’un taux élevé de cholestérol HDL contre les maladies cardiovasculaires (MCV) a récemment été remis en question, mais les données concernant le bénéfice qu’il apporte dans le cadre du DT2 sont limitées.

Protocole de l’étude

  • Une étude de cohorte populationnelle rétrospective a été menée auprès de 2 113 patients atteints d’un DT2 se rendant à une clinique du diabète en Italie.
  • Les patients ont été regroupés par tertiles de cholestérol HDL, le tertile intermédiaire ayant été utilisé comme référence.
  • Financement : aucun.

Principaux résultats

  • Les valeurs seuils pour les tertiles de cholestérol HDL étaient de 37,5 mg/dl et 47,5 mg/dl pour les hommes, et de 41,5 mg/dl et 52,0 mg/dl pour les femmes.
  • Au cours du suivi de 14 ans, 46,1 % des patients (973) sont décédés.
  • Le tertile inférieur, par rapport au tertile supérieur, de cholestérol HDL n’a pas présenté de différence (rapports de risque [RR] corrigés ; IC à 95 %) concernant :
    • la mortalité toutes causes confondues : 1,12 (0,96–1,32), contre 1,11 (0,95–1,30) ;
    • la mortalité par MCV : 0,97 (0,77–1,23), contre 0,94 (0,75–1,18) ; 
    • la mortalité par cancer : 0,92 (0,67–1,25), contre 0,89 (0,66–1,21).
  • Par rapport au tertile intermédiaire, la mortalité par maladie infectieuse (RR corrigés ; IC à 95 %) était significativement accrue dans : 
    • le tertile inférieur : 2,62 (1,44–4,74) ;
    • le tertile supérieur : 2,05 (1,09–3,85).
  • Risque accru de mortalité liée au diabète dans le tertile supérieur des taux de cholestérol HDL : 
    • RR corrigé : 1,87 (IC à 95 % : 1,10–3,15).
  • L’exclusion de 646 patients atteints d’une MCV à l’inclusion n’a pas altéré de façon significative les résultats.

Limites

  • Aucune donnée sur le statut inflammatoire et sur les maladies infectieuses spécifiques.
  • Seules les valeurs à l’inclusion ont été recueillies.
  • Possibilité de facteurs de confusion résiduels.