Le CBD réduit l’état de manque et l’anxiété chez les personnes ayant un trouble lié à la consommation d’héroïne


  • Priscilla Lynch
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le cannabidiol (CBD) a réduit l’état de manque et l’anxiété induits par des stimuli chez des individus ayant un antécédent d’abus d’héroïne, ce qui suggère un rôle potentiel du CBD dans le cadre du traitement du trouble d’utilisation des opioïdes, selon une recherche publiée dans la revue American Journal of Psychiatry.

L’étude a également révélé que le CBD avait tendance à réduire les mesures physiologiques de la réactivité au stress induit par des stimuli liés aux drogues, comme l’augmentation de la fréquence cardiaque et des niveaux de cortisol.

L’essai exploratoire en double aveugle, randomisé et contrôlé par placebo a évalué les effets aigus (à 1, 2 et 24 heures), à court terme (sur 3 jours consécutifs) et à plus long terme (7 jours après la dernière des 3 administrations quotidiennes consécutives) de l’administration de CBD (à raison de 400 mg ou de 800 mg 1 fois par jour pendant 3 jours consécutifs) sur l’état de manque et l’anxiété induits par des stimuli liés aux drogues, chez 42 individus ne consommant pas de drogue mais ayant eu un trouble lié à la consommation d’héroïne.

L’administration aiguë de CBD, par opposition à celle de placebo, s’est avérée réduire significativement l’état de manque et l’anxiété induits par la présentation de stimuli saillants liés aux drogues, par rapport à des stimuli neutres. Sur l’ensemble des séances, les individus ayant reçu un placebo ont rapporté un état de manque significativement plus important suite aux stimuli liés aux drogues (score de différence moyen [SDM] = 0,93), par rapport aux participants situés dans l’un ou l’autre groupe recevant le CBD (SDM pour la dose de 800 mg de CBD = 0,23 ; SDM pour la dose de 400 mg de CBD = 0,44).

Le CBD a également démontré des effets à plus long terme significatifs sur ces mesures.

Aucun effet significatif sur la cognition et aucun effet indésirable grave n’ont été rapportés.