Le cancer du sein est associé à une réduction du risque de trois maladies auto-immunes courantes

  • Chen HH & al.
  • PLoS ONE
  • 1 janv. 2019

  • Par Miriam Davis, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les femmes atteintes d’un cancer du sein semblent présenter un risque plus faible de lupus érythémateux systémique (LES), de polyarthrite rhumatoïde (PR) et de syndrome de Sjögren.
  • Le risque de dermatomyosite/polymyosite n’était pas affecté.

Pourquoi est-ce important ?

  • Il s’agit de la première étude de ce type à suggérer que l’altération de l’environnement des lymphocytes T dans le cancer du sein n’augmente pas le risque des principales maladies auto-immunes.

Protocole de l’étude

  • Une cohorte rétrospective populationnelle (2007–2013) issue de la base de données de recherche du système national d’assurance maladie de Taïwan a été analysée.
  • Critère d’évaluation principal : incidence des principales maladies auto-immunes chez les femmes atteintes d’un cancer du sein (n = 54 311), comparativement à des personnes témoins sans cancer (n = 217 244) appariées selon l’âge et l’année du diagnostic initial des principales maladies auto-immunes.
  • Financement : Hôpital général des anciens combattants de Taichung (Taichung Veterans General Hospital), Taïwan.

Principaux résultats

  • Taux d’incidence pour 100 000 femmes-années pour les femmes avec ou sans cancer :
    • LES : 2,3 contre 10,0 (rapport de risque corrigé [RRc] : 0,04 ; IC à 95 % : 0,01–0,24).
    • PR : 19,3 contre 42,7 (RRc : 0,03 ; IC à 95 % : 0,02–0,04).
    • Syndrome de Sjögren : 20,5 contre 38,2 (RRc : 0,21 ; IC à 95 % : 0,09–0,48).
  • Aucune différence n’a été observée entre les groupes au niveau de l’incidence de dermatomyosite/polymyosite (2,3 contre 1,7 pour 100 000 femmes-années ; RRc : 0,37 ; IC à 95 % : 0,08–1,80).

Limites

  • Protocole observationnel et rétrospectif.