Le café ralentirait les effets du vieillissement

La liste des bienfaits du café s'allonge une fois encore… D'après une étude parue dans Nature Medecine, la caféine aurait comme vertu d'atténuer les processus inflammatoires responsables de la plupart des maladies chroniques liées à l'âge, comme le diabète, certains cancers, la maladie d'Alzheimer, la démence, l'arthrose et les maladies cardiovasculaires. Autant dire que cette découverte suscite un énorme enthousiasme.

Des chercheurs de l'université de Stanford, aux Etats-Unis, ont analysé des échantillons sanguins et examiné les dossiers médicaux d'une centaine de personnes, séparées en deux groupes, le premier âgé de 20 à 30 ans, l'autre de plus de 60 ans. Dans ce dernier groupe, les scientifiques se sont penchés sur deux gènes impliqués dans la production d'une molécule inflammatoire. Les sujets qui présentaient une activité importante de ces gènes souffraient davantage d'hypertension artérielle et avaient des artères plus rigides que les autres volontaires. Mais ceux chez qui ces gènes étaient inactivés étaient 8 fois plus susceptibles d'avoir au moins un parent ayant vécu plus de 90 ans. Eux-mêmes avaient plus chance de dépasser l'âge de 85 ans. Or, en étudiant le mode de vie des participants, les chercheurs ont noté que ces gènes étaient plus souvent inactifs chez les grands buveurs de café. Des tests en laboratoire ont confirmé que la caféine était capable de contrer directement ces processus inflammatoires.

« Qu'une boisson que les gens boivent et apprécient puisse avoir un bénéfice direct a été une réelle surprise pour nous. Ce que nous montrons est une relation entre la consommation de caféine et la longévité, et nous mettons en évidence en laboratoire, un mécanisme très plausible pouvant expliquer ce lien », explique Mark Davis, principal auteur de l'étude. Il note toutefois que d'autres preuves scientifiques doivent être rassemblées avant de conclure à l'effet anti-inflammatoire du café.

Pourquoi Docteur ?, jeudi 19 janvier, www.pourquoidocteur.fr

Copyright © 2014-2016 JIM