Le café pourrait protéger contre les lithiases vésiculaires


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le fait de consommer davantage de café pourrait aider à réduire le risque de développer des lithiases vésiculaires, selon une nouvelle étude publiée dans la revue Journal of Internal Medicine.

Des recherches antérieures ayant montré que la consommation de café est associée à un faible risque de maladie lithiasique (ML) symptomatique, les chercheurs ont testé l’hypothèse selon laquelle une consommation élevée de café présente un lien de causalité avec un effet protecteur contre la ML symptomatique à l’aide d’un protocole reposant sur la randomisation mendélienne.

Dans une analyse observationnelle de données provenant de 104 493 personnes suivies pendant 8 ans, les auteurs ont découvert que celles qui avaient bu plus de 6 tasses de café par jour avaient un risque 23 % plus faible de développer des lithiases vésiculaires symptomatiques, par rapport aux personnes qui ne buvaient pas de café. Le fait de boire une tasse de café supplémentaire par jour a été associé à un risque 3 % plus faible.

Dans l’analyse génétique de données de 114 220 personnes, les auteurs ont découvert que les individus présentant certains variants génétiques ayant été liés à une consommation de café accrue présentaient un risque plus faible de lithiases vésiculaires.

Les auteurs ont indiqué que la concordance entre les estimations observationnelles et génétiques soutient qu’une forte consommation de café est susceptible de présenter un lien de causalité avec une réduction du risque de ML symptomatique. 

« Compte tenu de la prévalence et du coût élevés de la ML, la possibilité d’un effet protecteur du café représente un intérêt considérable du point de vue clinique et de la santé publique », ont-ils ajouté.