La TDM thoracique surpasse la RT-PCR pour le diagnostic du COVID-19

  • Ai T, et al
  • Radiology
  • 27 févr. 2020

  • Par Liz Scherer
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • La tomodensitométrie (TDM) thoracique a une sensibilité élevée pour le diagnostic rapide du COVID-19, par rapport au test de la réaction en chaîne par polymérase après transcription inverse (Reverse Transcription-Polymerase Chain Reaction, RT-PCR).

Pourquoi est-ce important ?

  •   Il convient d’envisager la TDM thoracique pour le dépistage initial du COVID-19, son évaluation et son suivi, afin d’assurer un diagnostic en temps opportun, et l’isolement et le traitement des cas qui s’ensuivent, le cas échéant.

Principaux résultats

  • 1 014 patients ; âge moyen de 51 + 15 ans ; 46 % d’hommes (467/1 014).
  • Taux de résultats positifs pour la RT-PCR : 59 % (56–62 %).
  • Taux de résultats positifs pour la TDM thoracique : 88 % (86–90 %).
  • TDM thoracique : sensibilité de 97 % (95–98 %) ; spécificité de 25 % (22–30 %).
  • Précision de la TDM thoracique : 68 % (65–70 %).
  • Valeur prédictive positive :
    • 72 % chez les patients de plus de 60 ans (P = 0,001) ;
    • 62 % chez les patients de moins de 60 ans (P = 0,009).
  • Résultats à la TDM thoracique primaire : opacité en verre dépoli (46 %) ; consolidation (50 %).
  • 308 patients ayant un résultat négatif à la RT-PCR avaient des clichés de TDM thoracique suggérant le COVID-19 :
    • 48 % des patients étaient considérés comme des cas très probables, 33 % comme des cas probables et 19 % comme des cas incertains.
  • Sous-groupe de résultats négatifs à la RT-PCR reclassifiés en positifs :
    • pour 67 % des cas (10/15), les résultats étaient positifs à la TDM thoracique et négatifs à la RT-PCR ;
    • pour 93 % des cas (14/15), l’examen d’imagerie présentait les caractéristiques typiques du COVID-19 avant ou en même temps que la RT-PCR positive initiale (intervalle médian : 8 jours ; intervalle : 0–21 jours).

Protocole de l’étude

  • Une étude de cas a été réalisée, portant sur la valeur diagnostique de la TDM thoracique et la constance des résultats, par rapport aux tests initiaux et en série par RT-PCR, chez des patients chinois, du 6 janvier au 6 février 2020.
  • Financement : aucun.

Limites

  • Possibilité d’une surestimation de la sensibilité de la TDM thoracique et d’une sous-estimation de sa spécificité.
  • Données cliniques et de laboratoire limitées.