La TCC dans la fibromyalgie ?

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

Une équipe britannique a précédemment rapporté les résultats prometteurs à court terme (3 mois) d'un programme sur 6 mois d'une thérapie cognitivo-comportementale (TCC) seule ou combinée à des exercices physiques chez des sujets atteints de fibromyalgie. Et cette même équipe a étendu l'étude à 24 mois post traitement. Au total, 442 sujets âgés de 56,2 ans en moyenne (25-85 ans, dont 69,5 % de femmes) atteints de fibromyalgie ont été randomisés pour recevoir soit une TCC délivrée par téléphone, soit un programme d'exercices physiques (Ex), soit un combiné des 2 (TCC+Ex), soit la poursuite d'un traitement usuel (TU) prescrit par leur médecin généraliste.

Le critère principal d'évaluation était une modification autorapportée par le malade de son état de santé, évalué grâce à une échelle en 7 points allant de « vraiment pire » à « vraiment mieux » en passant par « aucun changement ». Les évaluations avaient lieu à la fin du traitement , puis à 3 et 24 mois, via un questionnaire adressé par voie postale.

A 24 mois, 361 participants étaient toujours suivis. 12,8 % du groupe TU présentaient une amélioration versus 35,4 % du groupe TCC, 29,3 % du groupe Ex, et 31,2 % du groupe TCC+Ex.

Les résultats dans les 3 groupes de traitements expérimentaux étaient significativement meilleures que ce...