La stratégie de l’OMS visant à éradiquer le cancer du col de l’utérus devrait sauver 62 millions de vies

  • Canfell K & al.
  • Lancet
  • 30 janv. 2020

  • Par Deepa Koli
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • La stratégie de triple intervention 90-70-90 de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) visant à éradiquer le cancer du col de l’utérus permettra d’éviter plus de 62 millions de décès et de réduire le taux de mortalité de 98,6 % dans les pays à revenu faible et à revenu intermédiaire inférieur (Low- and Lower-Middle-Income Countries, LMIC) au cours du siècle à venir.
  • Une réduction de la mortalité pourrait être observée d’ici 2030 avec un déploiement réussi.

Pourquoi est-ce important ?

  • Une approche multisectorielle et intégrée est nécessaire sur tout le continuum des soins oncologiques pour obtenir ce résultat.

Protocole de l’étude

  • Les objectifs en termes de couverture de la triple intervention 90-70-90 de l’OMS comprennent une généralisation de la vaccination contre le virus du papillome humain (VPH) jusqu’à une couverture vaccinale de 90 %, un taux de dépistage du cancer du col de l’utérus 2 fois au cours de la vie de 70 %, et un taux de traitement des lésions préinvasives et du cancer invasif de 90 %, d’ici 2030.
  • L’étude a réalisé une projection du taux de mortalité au cours du siècle à venir, en supposant une généralisation réussie de la couverture vaccinale contre le VPH chez les jeunes filles uniquement, du dépistage du cancer du col de l’utérus et du traitement du précancer dans 78 LMIC, comparativement au statu quo.
  • Financement : OMS ; autres.

Principaux résultats

  • Projections de la réduction de la mortalité et des décès évités d’ici 2030 et 2120 :
    • Vaccin + deux dépistages au cours de la vie + traitement :
      • réduction de la mortalité : 34,2 % et 98,6 % ;
      • décès évités : 1,3 million et 62,6 millions de décès. 
    • Vaccin + un dépistage au cours de la vie + traitement :
      • réduction de la mortalité : 34,3 % et 97,9 % ;
      • décès évités : 0,3 million et 60,8 millions de décès.
    • Vaccination seule :
      • réduction de la mortalité : 0,1 % et 89,5 % ;
      • décès évités : 620 et 45,8 millions de décès.

Limites

  • Une généralisation du vaccin mise en œuvre de façon intensive a été présumée.