La SITC publie une déclaration de consensus concernant l’immunothérapie dans le cadre du CETC

  • Cohen EEW & al.
  • J Immunother Cancer
  • 15 juil. 2019

  • Oncology guidelines update
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • La Société d’immunothérapie du cancer (Society for Immunotherapie of Cancer, SITC) a publié une déclaration de consensus concernant l’immunothérapie dans le cadre du traitement du carcinome épidermoïde de la tête et du cou (CETC).

Pourquoi est-ce important ?

  • Plusieurs nouvelles immunothérapies ont récemment été autorisées, ce qui a incité la SITC à convoquer un comité d’experts, en vue de générer des recommandations consensuelles pour leur utilisation.

Recommandations principales

  • Le pembrolizumab est indiqué dans le cadre du CETC récidivant/métastatique (R/M) naïf de traitement, tandis qu’une monothérapie à base de pembrolizumab ou de nivolumab doit être utilisée pour traiter les patients atteints d’un CETC R/M qui sont réfractaires au platine.
  • Le statut du virus du papillome humain ne doit pas influencer la décision de traiter les patients atteints d’un CETC R/M avec une immunothérapie de référence.
  • Un délai de un mois pour le suivi clinique initial est recommandé, afin d’identifier les signes de symptômes et d’événements indésirables immunitaires.
  • Les patients ne doivent pas être automatiquement disqualifiés pour une immunothérapie anti-PD-1 sur la base de l’âge, de la présence de métastases pulmonaires, de comorbidités ou de maladies auto-immunes.
  • Un traitement combiné est recommandé dans le cas d’une maladie à croissance rapide.

Protocole de l’étude

  • Un panel d’experts composé de médecins, d’infirmières, de scientifiques et d’un défenseur des patients a élaboré une déclaration de consensus basée sur les normes de développement de recommandations de pratique clinique fiables (Standards for Developing Trustworthy Clinical Practice Guidelines) de l’Académie nationale américaine de médecine (National Academy of Medicine).
  • Financement : aucun.