La segmentectomie offre une survie similaire à la lobectomie dans le cadre du cancer du poumon

  • Onaitis MW & al.
  • Ann Thorac Surg
  • 28 févr. 2020

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • La segmentectomie offre une survie similaire à la lobectomie dans le cadre du cancer du poumon, chez les patients âgés de 65 ans et plus, avec une incidence plus faible de réévaluation à la hausse du stade ganglionnaire.

Pourquoi est-ce important ?

  • La lobectomie constitue le traitement de référence du cancer du poumon de stade IA, mais des études antérieures ayant comparé les résultats obtenus après une lobectomie et une segmentectomie ont obtenu des résultats contradictoires.

Protocole de l’étude

  • 14 286 patients atteints d’un cancer du poumon et âgés de 65 ans et plus ont fait l’objet d’une segmentectomie (n = 1 654) ou d’une lobectomie (n = 12 632), entre 2002 et 2015.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • La réévaluation à la hausse du stade ganglionnaire était moins fréquente avec la segmentectomie dans la cohorte globale :
    • Réévaluation au stade N1 : 7,4 % avec la lobectomie, contre 3,5 % avec la segmentectomie.
    • Réévaluation au stade N2 : 3,9 % avec la lobectomie, contre 2,2 % avec la segmentectomie.
  • La survie globale (SG) était similaire avec la segmentectomie et la lobectomie :
    • rapport de risque (RR) : 1,04 (IC à 95 % : 0,89–1,20).
  • La SG était également similaire avec la segmentectomie et la lobectomie chez les patients ayant fait l’objet d’une chirurgie entre 2009 et 2015 (n = 11 811 ; RR : 1,00 ; IC à 95 % : 0,87–1,16).
  • La survie est restée similaire entre les groupes après un appariement selon les scores de propension.
  • Les facteurs de risque indépendants associés à la segmentectomie comprenaient un âge plus avancé (P 

Limites

  • Étude rétrospective.