La sécurité d’emploi des vaccins contre le VPH est similaire entre les hommes et les femmes qui reçoivent le vaccin, mais des EI émergents méritent attention

  • Bonaldo G & al.
  • Br J Clin Pharmacol

  • Univadis
  • Clinical Summary
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les trois vaccins contre le virus du papillome humain (VPH) sont associés à des taux similaires d’événements indésirables (EI) connus suivant une immunisation (EISI) chez les hommes et les femmes qui reçoivent le vaccin, selon des données de pharmacovigilance.
  • La syncope figure parmi les EISI peu fréquents, mais dont la fréquence est disproportionnellement plus élevée chez les hommes recevant le vaccin (3,5 %, contre 2,7 % chez les femmes recevant le vaccin).

Pourquoi est-ce important ?

  • Informez les patients plus jeunes de sexe masculin et leurs soignants des risques et des bénéfices potentiels qui sont liés aux trois vaccins contre le VPH afin d’encourager la vaccination. 

Principaux résultats

  • 5 493 rapports ; 19 855 EI ; 6,4 % d’EI graves.
  • 85,4 % sont survenus chez des patients âgés de 6 à 17 ans ; la plupart des EI sont survenus après la première dose (51,50 %).
  • 16 décès sont survenus chez des hommes âgés de 6 à 29 ans.
  • Comparaison entre les EISI fréquents et significatifs qui sont liés au VPH, par rapport aux autres vaccins (toutes les valeurs sont des rapports de cotes de signalement ; IC à 95 %) :
    • Syncope (701) : 2,85 (1,414–5,757).
    • Perte de conscience (425) : 2,79 (1,358–5,718).
    • Chute (272) : 3,54 (2,003–6,265).
    • Réaction immédiate après l’injection (208) : 3,40 (1,877–6,158).
    • Présyncope (122) : 4,13 (2,513–6,779).
    • Dyskinésie (104) : 2,90 (1,447–5,817).
  • Nouveaux EISI :
    • Troubles de l’oculomotricité (66) : 3,00 (1,521–5,903).
    • Défauts visuels (48) : 2,66 (1,244–5,707).
    • Rigidité musculaire (32) : 3,53 (1,950–6,389).
    • Phénomène semblable à des convulsions (58) : 6,25 (4,401–8,881).
    • Paralysie du septième nerf (21) : 2,76 (1,298–5,858).

Méthodologie

  • Une étude de pharmacovigilance a analysé les EISI associés à la vaccination contre le VPH chez des patients de sexe masculin aux États-Unis, du 1er janvier 2006 au 30 septembre 2018.
  • Financement : aucun.

Limites

  • Surveillance passive. 
  • Pas de dénominateur.
  • Les taux relatifs de survenue d’EISI n’ont pas été saisis.