La revue JAMA publie de nouvelles recommandations sur la gestion du sang périopératoire


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Un panel international d’experts ayant participé à l’édition 2018 de la Conférence de consensus international sur la gestion du sang des patients (GSP) a établi de nouvelles recommandations cliniques pour l’anémie préopératoire, les seuils de transfusion de globules rouges (GR) destinés aux adultes et la mise en œuvre des programmes de GSP. 

Les principales recommandations cliniques comprennent les suivantes :  

  • La détection et la prise en charge de l’anémie préopératoire doivent intervenir suffisamment tôt avant une chirurgie élective majeure. 
  • Le recours à un apport complémentaire de fer doit être réalisé pour réduire le taux de transfusion de GR en préopératoire chez les patients adultes atteints d’une anémie par déficience en fer qui font l’objet d’une chirurgie élective. 
  • Les agents stimulants l’érythropoïèse ne doivent pas être utilisés de façon systématique en préopératoire pour les patients adultes atteints d’une anémie qui font l’objet d’une chirurgie élective. 
  • Les érythropoïétines à courte durée d’action sont à envisager en plus d’un apport complémentaire de fer en préopératoire, chez les patients adultes ayant des taux d’hémoglobine inférieurs à 13 g/dl qui font l’objet d’une chirurgie orthopédique majeure élective pour réduire les taux de transfusion.
  • Le seuil de transfusion de GR restrictif correspond à une concentration d’hémoglobine inférieure à 7 g/dl, chez les patients en soins intensifs gravement malades, mais stables sur le plan clinique. 
  • Le seuil de transfusion de GR restrictif correspond à une concentration d’hémoglobine inférieure à 7,5 g/dl, chez les patients faisant l’objet d’une chirurgie cardiaque. 
  • Le seuil de transfusion restrictif correspond à une concentration d’hémoglobine inférieure à 8 g/dl, chez les patients ayant subi une fracture de la hanche et atteints d’une maladie cardiovasculaire ou présentant d’autres facteurs de risque. 
  • Le seuil de transfusion restrictif correspond à une concentration d’hémoglobine de 7–8 g/dl, chez les patients stables sur le plan hémodynamique présentant des saignements gastro-intestinaux aigus. 

Les auteurs ont noté que, de manière générale, la qualité des données probantes était modérée à très faible. 

Les recommandations complètes ont été publiées dans la revue JAMA.