La religiosité impacte-t-elle la croyance dans les sciences ?

  • Hoogeveen S & al.
  • Nat Hum Behav

  • Caroline Guignot
  • Résumé d’articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Si l’écart de crédibilité entre l’autorité scientifique et le guide spirituel varie selon la religiosité et la spiritualité des populations, le scientifique l’emporterait tout de même.

À retenir

  • Une enquête menée auprès de plus de 10.000 adultes de 24 pays suggère que les assertions d’une autorité scientifique sont généralement considérées comme plus fiables que celles émanant d’une autorité spirituelle.

Si la crédibilité des sources impacte celle des déclarations dans de nombreux domaines, l’influence de la vision du monde et de la religiosité des personnes sur les déclarations d’autorités scientifiques ou spirituelles n’est pas véritablement étudiée. Aussi, des chercheurs néerlandais ont conduit une enquête en ligne dans 24 pays répartis sur les 6 continents afin d'inclure différentes majorités ethniques et religieuses (chrétiens, musulmans, hindous, juifs, religions orientales, ainsi que des sociétés majoritairement laïques).

Méthodologie

Leur étude a inclus 10.195 participants de 18 ans et plus. La religiosité était mesurée à partir de paramètres issus de la World Values Survey relative aux comportements religieux (comme la fréquentation d'un établissement religieux ou la pratique de la prière), aux croyances… Ils devaient ensuite donner leur opinion sur des déclarations fausses (charabia pseudo-scientifique créé par un algorithme spécial) et qui étaient attribuées à des autorités fictives (guide spirituel ou autorité scientifique) dont les photos leurs étaient également présentées (fond sobre ou coloré, en tenue de cérémonie ou en costume strict). Ainsi, les participants devaient noter l'importance et la crédibilité du charabia, mesurées sur une échelle de Likert en sept points. Enfin, ils devaient répondre à des questions sur le dualisme corps-esprit et sur leur situation sociodémographique, leur qualité de vie, leur religiosité.

Principaux résultats

L’enquête montre que, quel que soit le pays auquel appartient le participant, les assertions attribuées à un scientifique sont systématiquement considérées comme plus crédibles que les mêmes phrases attribuées à un guide spirituel. Cependant, la religiosité des personnes intervient : la différence de crédibilité attribuée à une autorité religieuse par rapport à un scientifique est moins prononcée pour les personnes qui ont une forte religiosité par rapport aux autres. La France se situe le plus souvent à mi-chemin sur les différents paramètres d’évaluation.

Par ailleurs, les sujets ont passé plus de temps pour analyser l’assertion attribuée au scientifique qu’à celle attribuée à l’autorité spirituelle, signe qu’ils produisaient plus d'efforts pour traiter les informations provenant de sources crédibles, même si elles ne s'en souvenaient pas mieux, tandis que le scepticisme pouvait inciter certains à rejeter immédiatement l'information du second