La région européenne voit une augmentation du nombre de cas de grippe au moment où les pays sont encouragés à poursuivre leurs efforts de vaccination

  • European Centre for Disease Prevention and Control
  • European Centre for Disease Prevention and Control
  • 25 janv. 2019

  • Par Priscilla Lynch
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (European Centre for Disease Prevention and Control, ECDC) a déclaré que les patients doivent continuer à être encouragés à se faire vacciner contre la grippe cette saison.

Les dernières données de l’ECDC montrent que l’activité de la grippe continue d’augmenter et que la maladie se propage dans la région européenne en adéquation avec les tendances annuelles.

Les détections des virus de la grippe de type A sont prédominantes, la prévalence des virus A(H1N1)pdm09 étant supérieure à celle des virus A(H3N2). Très peu de virus de la grippe de type B ont été détectés.

La majorité des virus A(H1N1)pdm09 et A(H3N2) caractérisés jusqu’à présent sont similaires sur le plan antigénique aux virus des vaccins, a déclaré l’ECDC.

Les données indiquent que même si la mortalité toutes causes confondues se situe généralement aux niveaux attendus pour cette période de l’année, plusieurs pays continuent d’observer une mortalité excessive chez les personnes âgées. 

Parallèlement, un rapport de l’ECDC distinct ayant examiné les taux de couverture vaccinale contre la grippe pour les saisons 2015–2016, 2016–2017 et 2017–2018 (lorsqu’ils étaient disponibles) a révélé qu’aucun des États membres examinés n’a pu démontrer avoir atteint l’objectif de l’UE d’une couverture vaccinale contre la grippe de 75 % pour les groupes vulnérables. 

Pour la saison 2016–2017, la couverture parmi les agents de santé était connue dans 12 États membres et variait de 15,6 % à 63,2 % (valeur médiane : 30,2 %), tandis que la couverture pour les femmes enceintes était connue dans 9 États membres et variait de 0,5 % à 58,6 % (valeur médiane : 25,0 %).