La réduction du stress basée sur la pleine conscience améliorée est efficace pour réduire la migraine épisodique

  • Seminowicz DA & al.
  • Pain
  • 13 mars 2020

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • La réduction du stress basée sur la pleine conscience améliorée (RSPC+) est plus efficace que la gestion du stress pour les céphalées (GSC), en ce qui concerne la réduction de la fréquence des migraines épisodiques et de l’incapacité qu’elles induisent.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les médicaments peuvent accroître la fréquence des céphalées. Il pourrait donc être bénéfique d’intégrer des interventions non pharmacologiques pour les patients présentant une migraine épisodique.

Protocole de l’étude

  • Une étude randomisée, avec des évaluateurs en aveugle, a été menée auprès de 98 patients (tranche d’âge : 18–65 ans) atteints d’une migraine épisodique, qui ont été affectés de manière aléatoire pour recevoir un traitement par RSPC+ (n = 50) ou par GSC (n = 48).
  • Critère d’évaluation : la réduction des céphalées.
  • Financement : Centre national pour la médecine complémentaire et intégrative (National Center for Complementary and Integrative Health) ; Instituts nationaux américains de la santé (National Institutes of Health).

Principaux résultats

  • À la semaine 20, la RSPC+, par rapport à la GSC, a démontré des résultats significativement plus élevés concernant :
    • la réduction du nombre de jours de céphalées (4,6 jours, contre 6,0 jours ; P = 0,04) ;
    • le taux de réponse au traitement (52 %, contre 23 % ; P = 0,004) ;
    • la réduction de l’incapacité liée aux céphalées (59,6 à 54,6, contre 59,6 à 57,5 ; P = 0,02).
  • Aucune différence significative n’a été constatée concernant l’intensité de la douleur entre la RSPC+ et la GSC (P = 0,63).

Limites

  • Il se peut que les résultats ne puissent pas être généralisés.
  • Étude monocentrique.

Texte rédigé en collaboration avec Vijay Rathod, PhD.