La radiothérapie stéréotaxique seule constitue-t-elle une option dans le cadre du CBPC ?

  • Rusthoven CG & al.
  • JAMA Oncol
  • 4 juin 2020

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les patients atteints d’un cancer bronchique à petites cellules (CBPC) avec métastases cérébrales traitées par radiochirurgie stéréotaxique (RCS) de première intention uniquement ont obtenu une amélioration significative de la survie globale (SG), comparativement à ceux ayant fait l’objet d’une radiothérapie du cerveau entier (RTCE).
  • Cependant, ils ont présenté un délai jusqu’à la progression dans le système nerveux central (DP-SNC) moins favorable, dans le cadre de cette étude de cohorte.

Pourquoi est-ce important ?

  • Bien que la RTCE constitue le traitement de référence du CBPC avec métastases cérébrales, la RCS seule pourrait être adaptée à certains patients.

Protocole de l’étude

  • L’étude de cohorte multicentrique et internationale FIRE-SCLC a été menée.
  • Elle a inclus 710 patients atteints d’un CBPC avec métastases cérébrales traités par RCS de première intention et 219 patients traités par RTCE de première intention.
  • Financement : Centre de cancérologie de l’Université du Colorado (University of Colorado Cancer Center).

Principaux résultats

  • La SG médiane était significativement plus longue (P 
  • 1 lésion : 11,0 mois.
  • 2–4 lésions : 8,7 mois. 
  • 5–10 lésions : 8,0 mois. 
  • 11 lésions ou plus : 5,5 mois.
  • Le DP-SNC médian était significativement plus long (P 
  • 1 lésion : 11,7 mois.
  • 2–4 lésions : 6,8 mois.
  • 5–10 lésions : 6,1 mois. 
  • 11 lésions ou plus : 4,7 mois.
  • La RCS a permis d’obtenir une amélioration significative de la SG, comparativement à la RTCE, après une analyse multivariée (rapport de risque [RR] corrigé : 1,48 ; P 
  • La RTCE a permis d’obtenir une amélioration significative du DP-SNC, comparativement à la RCS, après une analyse multivariée (RR corrigé : 0,38 ; P 

    Limites

    • Il s’agit d’une étude rétrospective.