La prise d’aspirine réduit le risque de CPNPC chez les hommes

  • Erickson P & al.
  • Cancer Epidemiol Biomarkers Prev
  • 31 août 2018

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • La prise d’aspirine est associée à une réduction significative du risque de CPNPC chez les hommes et à une augmentation de la survie chez les patients afro-américains atteints d’un CPNPC.
  • L’utilisation de paracétamol ou d’un autre AINS était associée à une augmentation du risque de CPNPC.

Pourquoi est-ce important ?

  • L’incidence de CPNPC est significativement plus élevée chez les personnes afro-américaines (AA) que chez les Américains d’origine européenne (AE), avec des résultats plus défavorables.

Protocole de l’étude

  • 1 220 patients atteints d’un CPNPC (816 AE et 404 AA) et 1 634 patients témoins (1 004 AE et 630 AA) issus de l’étude cas-témoins sur le cancer du poumon de l’Institut national du cancer du Maryland.
  • Financement : Instituts nationaux de la santé (National Institutes of Health).

Principaux résultats

  • Dans l’ensemble, une association entre la prise d’aspirine et une réduction du risque de CPNPC n’a été identifiée que chez les hommes, même après un ajustement pour prendre en compte l’IMC et l’ascendance génétique globale (RC : 0,66 ; IC à 95 % : 0,49–0,89).
  • La prise d’aspirine était associée à une meilleure SG uniquement chez les patients AA atteints d’un CPNPC (RR : 0,64 pour toute prise d’aspirine [IC à 95 % : 0,45–0,91] ; RR : 0,61 pour la prise quotidienne d’au moins un comprimé [IC à 95 % : 0,42–0,90] ; RR : 0,60 pour une prise pendant au moins trois ans [IC à 95 % : 0,39–0,92]).
  • Une augmentation du risque de CPNPC était associée à la prise de paracétamol (RC : 1,51 ; IC à 95 % : 1,13–2,03) et à la prise d’au moins un comprimé d’un autre AINS par jour (RC : 1,54 comparativement à l’absence de toute prise ; IC à 95 % : 1,16–2,04), quelle que soit l’origine ethnique.

Limites

  • Étude rétrospective menée dans un seul État.