La préparation intestinale effectuée le jour même à l’aide de PEG à faible volume engendre de bons résultats

  • Kang X & al.
  • Am J Gastroenterol

  • Univadis
  • Clinical Summary
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Une dose unique administrée le jour même de polyéthylène glycol à faible volume (Same-Day, Single Dose Of Low-Volume Polyethylene Glycol, SSL PEG) pour la préparation intestinale (PI) avant une coloscopie engendre les mêmes résultats que le schéma standard de PI chez les patients à faible risque de PI inadéquate, mais avec nettement moins d’événements indésirables.

Pourquoi est-ce important ?

  • Le nettoyage complet du côlon avant la coloscopie est essentiel à la pose d’un diagnostic exact des lésions colorectales.

Conception de l’étude

  • Étude prospective, randomisée, multicentrique de non-infériorité avec observateur en aveugle.
  • 897 patients à faible risque de PI inadéquate ont reçu une préparation SSL (2 l de PEG le jour du dépistage ; n = 449) ou une préparation standard (2 l de PEG le jour précédent et 2 l le jour du dépistage ; n = 448).
  • Financement : Fondation nationale des sciences naturelles de Chine et Programme national clé de R & D dans le domaine de la technologie.

Principaux résultats

  • La PI adéquate dans le groupe en intention de traiter était de 88,1 % dans le groupe SSL contre 87,0 % dans le groupe standard (risque relatif : 1,10 ; P = 0,621).
  • Aucune différence significative de PI adéquate n’a été observée entre les groupes pour chaque segment du côlon.
  • Le groupe SSL a présenté nettement moins de nausée (19,6 % contre 29,9 % ; P < 0,0001), de vomissements (5,3 % contre 11,4 % ; P = 0,001) et de gêne/douleur abdominale (2,2 % contre 6,0 % ; P = 0,004), par rapport au groupe standard.
  • Le groupe SSL était plus enclin à faire l’objet d’une nouvelle PI (94,0 % contre 89,5 % ; P = 0,015).

Limites

  • Seuls des patients à faible risque ont été inclus.