La moitié des médecins sont influencés par leurs croyances religieuses


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Une nouvelle étude suggère que près de la moitié des médecins sont influencés dans leur pratique par leurs croyances religieuses. 

La méta-analyse, publiée dans la revue Medicine, a examiné la prévalence de la religiosité chez 3 342 médecins au sein de 10 échantillons dans 7 pays (Allemagne, Autriche, Brésil, Danemark, États-Unis, Inde et Indonésie). Elle a également exploré l’influence de la religiosité des médecins sur la pratique clinique. 

L’analyse des affiliations religieuses des médecins a montré un degré élevé d’hétérogénéité entre les échantillons. Les scores moyens de religiosité étaient, de manière significative, les plus faibles dans le sous-groupe européen et les plus élevés dans les échantillons asiatiques. 

Dans l’ensemble, environ 50 % des médecins étaient d’accord avec l’affirmation « Mes croyances religieuses influencent ma pratique de la médecine », même si, là encore, l’hétérogénéité entre les échantillons était significative. 

L’étude a révélé que la proportion de médecins européens en accord avec l’affirmation était de 42 %, contre 36 % de médecins au Brésil, 57 % de médecins aux États-Unis, 58 % de médecins en Inde et 91 % de médecins en Indonésie. 

Les auteurs ont conclu que les « programmes d’enseignement des médecins actuels et des futurs médecins devraient prendre en compte ces connaissances, et aider les médecins à apprendre de quelle façon et dans quelles circonstances ces valeurs viennent soutenir les soins médicaux et les soins axés sur le patient, et dans quelles circonstances ce n’est pas le cas ».