La France publie des recommandations relatives à la protection des patients atteints d’un cancer contre le SARS-CoV-2

  • Univadis
  • Clinical Summary
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les recommandations relatives à la protection des patients atteints d’un cancer contre l’infection au coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (SARS-CoV-2) insistent sur l’importance de minimiser les visites à l’hôpital et de créer un environnement isolé au sein de l’hôpital.

Pourquoi est-ce important ?

  • Ces patients pourraient présenter un risque élevé de complications respiratoires liées à la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), en particulier pour les patients présentant une lymphopénie ou une neutropénie.

Points clés

  • Les patients pris en charge dans les services d’oncologie ou de radiologie qui sont atteints du COVID-19 doivent être isolés et orientés vers les services spécialisés dans le COVID-19 dès que possible.
  • Une prise en charge à domicile doit être mise en avant :
    • Visites de sécurité par télémédecine.
    • Remplacement des médicaments administrés par voie intraveineuse (IV) par des alternatives par voie orale lorsque cela est possible, ou mise en place d’une infrastructure permettant une administration à domicile des traitements par voie IV ou sous-cutanée.
    • Ajustement du schéma posologique afin de réduire le nombre de visites à l’hôpital.
    • Une fenêtre thérapeutique peut être envisagée pour les cancers métastatiques à développement lent.
  • Les personnes devant être admises le jour suivant doivent faire l’objet d’un dépistage des symptômes du COVID-19 et être orientées vers des services spécialisés dans le COVID-19 si des symptômes sont présents.
  • Les centres de chimiothérapie en ambulatoire doivent mettre en place des mesures de distanciation.
  • Si un classement par ordre de priorité est nécessaire pour l’accès à l’hôpital, les recommandations proposent l’ordre de priorité suivant :
    • Les patients faisant l’objet d’un traitement à visée curative, en particulier les patients de 60 ans ou moins ou ceux ayant une espérance de vie d’au moins 5 ans, ou les deux.
    • Les patients faisant l’objet d’un traitement de première intention à visée non curative.
    • Les autres prises en charge à visée non curative de patients dont les symptômes pourraient rapidement engager le pronostic vital si le traitement est interrompu.
    • Les patients nécessitant des soins de soutien doivent être orientés vers des services non spécialisés dans le cancer ou vers des soins à domicile.