La flambée d’Ebola en République démocratique du Congo est officiellement terminée


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) demande des efforts internationaux pour mettre fin aux épidémies de maladies mortelles en République démocratique du Congo (RDC). Cet appel à l’action a été lancé au moment où l’organisation a officiellement annoncé le mardi 24 juillet la fin de la neuvième flambée d’Ebola en RDC. 

Contrairement aux précédentes flambées d’Ebola qui ont sévi dans le pays, cette dernière flambée a touché quatre endroits distincts, dont un centre urbain ayant des liaisons fluviales avec la capitale et les pays voisins. La possibilité que la maladie se propage dans d’autres régions de la RDC a été source d’inquiétudes.

L’OMS a activé un système d’urgence de gestion des incidents dans les heures ayant suivi la déclaration de la flambée le 8 mai, avec la mise en œuvre d’une vaccination en anneau des contacts le 21 mai à l’aide d’un vaccin expérimental. 

L’OMS vient d’exhorter le gouvernement de la RDC et la communauté internationale à profiter de la dynamique positive générée par l’endiguement rapide de cette flambée d’Ebola. « Avec cette riposte efficace au virus Ebola, le gouvernement et les partenaires devraient se sentir plus confiants dans leur possibilité de vaincre aussi les autres grandes épidémies touchant le pays, telles que le choléra et la poliomyélite », a déclaré le directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus. « Nous devons continuer à travailler ensemble, en investissant dans le renforcement de la préparation et de l’accès aux soins pour les plus vulnérables. »