La flambée d’Ebola a été déclarée urgence de santé publique de portée internationale


  • Priscilla Lynch
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré que la flambée d’Ebola en République démocratique du Congo (RDC) constitue une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI).

« Il est temps que le monde entier prenne note de la situation et redouble d’efforts. Nous devons œuvrer ensemble en solidarité avec la RDC pour mettre fin à cette flambée et bâtir un meilleur système de santé », a déclaré le Dr Tedros. « Depuis près d’un an, un travail extraordinaire a été accompli dans des conditions extrêmement difficiles. Nous devons à ces intervenants, non seulement de l’OMS mais aussi du gouvernement, des partenaires et des communautés, d’assumer une plus grande part du fardeau. »

Cette déclaration fait suite à une réunion du Comité d’urgence du Règlement sanitaire international (RSI) concernant la maladie à virus Ebola en RDC, qui s’est déroulée la semaine dernière. Le comité a indiqué que les récentes évolutions de la flambée viennent étayer cette décision, avec notamment le premier cas confirmé à Goma, une ville de près de deux millions d’habitants à la frontière avec le Rwanda et qui est la porte d’entrée vers le reste de la RDC et le monde.

Le Comité a déploré les retards du financement, qui ont entravé la riposte et a formulé plusieurs recommandations spécifiques relatives à cette flambée.

Les Nations Unies ont également activé l’intensification de l’action à l’échelle du système humanitaire en vue de soutenir les efforts de riposte.