La FDA approuve l’association trifluridine et tipiracil dans le cadre du traitement du cancer gastrique métastatique


  • Jim Kling
  • Oncology drug update
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’association de la trifluridine et du tipiracil, auparavant approuvée par la FDA pour le traitement du cancer colorectal avancé, a été approuvé dans le cadre du traitement de l’adénocarcinome gastrique métastatique ou l’adénocarcinome de la jonction gastro-œsophagienne (JGO).
  • Cette indication comprend les patients auparavant traités par au moins deux schémas de chimiothérapie incluant de la fluoropyrimidine, un médicament à base de platine, un taxane ou de l’irinotécan, et, le cas échéant, un traitement ciblant HER2/neu.

Pourquoi est-ce important ?

  • Il existe peu d’options thérapeutiques pour ces patients suite à l’échec d’un traitement de première intention.

Points clés

  • L’approbation se base sur les résultats de l’essai TAGS de phase III, qui a affecté de manière aléatoire 507 patients dans 17 pays et 110 centres pour recevoir l’association trifluridine et tipiracil ou un placebo.
  • Une meilleure survie a été constatée dans le groupe de traitement (5,7 contre 3,6 mois ; RR : 0,69 ; P unilatérale = 0,00029 ; P bilatérale = 0,00058).
  • 80 % des patients du groupe de traitement ont présenté des événements indésirables de grade 3 ou supérieur, contre 58 % des patients du groupe placebo.
  • Une neutropénie et une anémie sont survenues chez 34 % et 19 %, respectivement, des patients du groupe de traitement.
  • 43 % des patients du groupe de traitement ont présenté un événement indésirable grave toutes causes confondues, contre 42 % des patients du groupe placebo.

Pour consulter le résumé des caractéristiques du produit, veuillez cliquer ici.