La dermatite atopique est liée à un risque accru de cancer colorectal

  • Chou WY & al.
  • Medicine (Baltimore)
  • 1 janv. 2020

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les patients atteints d’une dermatite atopique (DA) présentent un risque accru de cancer colorectal, selon l’analyse d’une base de données taïwanaise.

Pourquoi est-ce important ?

  • Le lien entre la DA et le cancer colorectal est controversé, mais l’association a ici été observée au sein d’une importante cohorte de patients après une correction pour prendre en compte plusieurs variables.

Principaux résultats

  • La DA a été associée à un risque accru de cancer colorectal dans une analyse multivariée :
    • RR de 1,26 (IC à 95 % : 1,14–1,40).
  • L’association entre la DA et le cancer colorectal était significative (RR ; IC à 95 %) chez les patients âgés de : 
    • 40–49 ans : 1,31 (1,00–1,71).
    • 50–59 ans : 1,29 (1,03–1,62).
    • 60 ans ou plus : 1,23 (1,07–1,42).
  • L’association entre la DA et le cancer colorectal était significative (RR ; IC à 95 %) chez :
    • Les femmes : 1,19 (1,02–1,38).
    • Les hommes : 1,35 (1,17–1,55).
  • La fréquence des visites cliniques pour cause de DA était corrélée à un risque accru (RR ; IC à 95 %) de cancer colorectal :
    • 1–2 visites : 1,24 (1,09–1,42). 
    • 3 visites ou plus : 1,33 (1,15–1,54).
    • P de tendance

Protocole de l’étude

  • 46 703 patients atteints d’une DA et 186 812 individus non affectés appariés selon le sexe, l’âge et l’année de référence provenant de la base de données de recherche de l’assurance maladie nationale de Taïwan ont été inclus.
  • Financement : Hôpital Chi-Mei.

Limites

  • Étude rétrospective basée sur une importante base de données.