La déclaration historique de l’ONU sur la couverture sanitaire universelle


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Les dirigeants mondiaux réunis à l’Organisation des Nations unies (ONU) ont adopté cette semaine une Déclaration politique de haut niveau sur la couverture sanitaire universelle (CSU), qui représente l’ensemble le plus complet des engagements jamais adoptés à ce niveau dans le domaine de la santé.

En adoptant cette déclaration, les États membres de l’ONU se sont engagés à avancer sur la voie de la CSU en investissant dans quatre grands domaines relevant des soins en médecine générale. Il s’agit notamment de mettre en œuvre des interventions à fort impact dans le domaine de la santé visant à lutter contre les maladies et à préserver la santé des femmes et des enfants, de renforcer les personnels de santé et l’infrastructure sanitaire ainsi que les capacités de gouvernance, mais aussi de mettre en place des mécanismes permettant de veiller à ce que personne ne soit confronté à des difficultés financières à cause du paiement direct des soins de santé.

La déclaration a été adoptée au cours de la même semaine où l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et ses partenaires ont souligné la nécessité de doubler la couverture sanitaire d’ici à 2030, faute de quoi jusqu’à 5 milliards de personnes n’auraient pas accès à des soins de santé.

« Cette déclaration est historique pour la santé et le développement dans le monde », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS. « Les objectifs de développement durable doivent être atteints dans 11 ans au niveau mondial. La couverture sanitaire universelle est essentielle pour que ce soit effectivement le cas. »