La cordotomie cervicale percutanée permet un soulagement significatif de la douleur cancéreuse

  • Poolman M & al.
  • BMJ Support Palliat Care
  • 27 mars 2020

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • La cordotomie cervicale percutanée (CCP) réduit significativement la douleur cancéreuse et la consommation d’opioïdes, et a amélioré la qualité de vie (QdV) en entraînant peu d’événements indésirables (EI), selon une analyse préliminaire d’un registre de patients ayant fait l’objet d’une CCP au Royaume-Uni.
  • La survie médiane à la suite d’une CCP était seulement de 1,3 mois, ce qui suggère que les patients ont été orientés vers une CCP lors des stades plus avancés de la maladie.

Pourquoi est-ce important ?

  • Bien que la cordotomie soit habituellement prescrite pour la douleur cancéreuse unilatérale chez les patients dont l’espérance de vie est inférieure à un an, les auteurs de cette étude suggèrent qu’un recours plus précoce à la CCP pourrait améliorer les soins aux patients.

Protocole de l’étude

  • Une analyse a été réalisée à partir de 159 patients (âge supérieur ou égal à 18 ans) atteints d’un cancer, qui ont fait l’objet d’une CCP pour le traitement de leur douleur durant la période 2012–2017.
  • Critères d’évaluation : le soulagement de la douleur cancéreuse.
  • Financement : Initiative en matière de soins de soutien et de soins palliatifs dans le cadre du cancer du poumon de l’Institut national de recherche sur le cancer du Royaume-Uni (NCRI SuPaC Lung Cancer) ; Fonds North Wales Awyr Las ; autres.

Principaux résultats

  • Le délai médian entre le diagnostic de cancer et l’évaluation en vue d’une CCP était de 13,3 mois (intervalle interquartile : 6,2–23,2).
  • Un lien a été établi entre la CCP et une réduction significative de la douleur cancéreuse et de la dose d’opioïdes (P 
  • La QdV s’est améliorée de façon significative (P = 0,018) à la suite de la CCP.
  • La période de survie médiane après la CCP était de 1,3 mois (intervalle interquartile : 0,6–2,8).
  • 4 % des patients présentaient des EI liés à la CCP.

Limites

  • Peu de patients ont été inclus.
  • Étude observationnelle.
  • Caractérisation limitée de la douleur.

Texte rédigé en collaboration avec Vijay Rathod, PhD.