La consommation d’alcool et de tabac coûte 250 millions d’années de vie


  • Mary Corcoran
  • Univadis Actualités médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Les nouvelles données montrent qu’en 2015, la consommation d’alcool et la consommation de tabac ont toutes deux coûté à la population humaine plus de 250 millions d’années de vie corrigées de l’incapacité (AVCI), la consommation de drogues illicites coûtant 30 millions d’AVCI supplémentaires.

Les données figurent dans un nouveau rapport sur les statistiques mondiales de la consommation d’alcool, de tabac et de drogues illicites qui a été publié dans la revue Addiction. Dans l’élaboration du rapport, les auteurs ont principalement obtenu des données de l’Organisation mondiale de la Santé, de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime et de l’Institut pour les chiffres de santé et l’évaluation (Institute for Health Metrics and Evaluation).

Les données révèlent qu’en 2015, la prévalence estimée de consommation excessive d’alcool épisodique (au cours des 30 derniers jours) et de la consommation quotidienne de tabac au sein de la population adulte étaient de 18,3 % et de 15,2 %, respectivement. Les régions européennes ont accusé la prévalence la plus élevée de consommation excessive d’alcool épisodique et de consommation quotidienne de tabac.

La prévalence estimée de consommation au cours de l’année passée a été de 3,8 % pour le cannabis, de 0,77 % pour les amphétamines, de 0,37 % pour les opiacés et de 0,35 % pour la cocaïne. La région à revenus élevés de l’Amérique du Nord a présenté les taux les plus élevés de dépendance au cannabis, aux opiacés et à la cocaïne. 

Les auteurs ont noté que les données comportent des limitations importantes, en particulier pour les drogues illicites.