La chirurgie est associée à un excellent pronostic dans le cadre d’une TPS pancréatique

  • Pancreatology

  • Par Jim Kling
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Une analyse unicentrique révèle un excellent pronostic associé à la chirurgie, même en présence de métastases hépatiques, chez des patients atteints d’une tumeur pseudopapillaire solide (TPS) du pancréas.

Pourquoi est-ce important ?

  • En raison de sa rareté, les antécédents naturels de la TPS n’ont pas été étudiés de manière approfondie.

Protocole de l’étude

  • Une analyse rétrospective monocentrique a été réalisée auprès de 243 cas (dont 2 présentaient des métastases hépatiques synchrones).
  • Financement : Fondation nationale des sciences naturelles de Chine ; Programme de voile de Shanghai ; Fondation nationale des sciences à destination des jeunes chercheurs éminents de Chine.

Principaux résultats

  • 74,5 % des patients étaient des femmes. Âge moyen : 35,3 ans.
  • Tous les patients ont fait l’objet d’une résection chirurgicale, y compris une pancréatoduodénectomie (Whipple ; 20,6 %), une pancréatoduodénectomie préservant le pylore (4,5 %), une pancréatectomie distale avec splénectomie (52,3 %), une pancréatectomie distale préservant la rate (9,1 %), une pancréatectomie centrale (6,6 %), une énucléation de la tumeur (3,7 %), une résection par pancréatectomie totale (1,2 %) et une résection de la tumeur rétropéritonéale (0,4 %).
  • Au cours d’une durée de suivi médiane de 46 mois (intervalle : 10–118), 4 patients ont présenté une récidive, dont les 2 sujets présentant des métastases hépatiques. Deux ont fait l’objet d’une nouvelle intervention, et deux ont refusé et ont succombé plus tard à une progression tumorale.
  • La survie était de 100 % à 1 an, de 99,6 % à 3 ans, et de 98,4 % à 5 ans.

Limites

  • Monocentrique.