La chirurgie bariatrique est associée à un risque plus faible de cancer de la peau chez les patients obèses


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

De nouveaux résultats de l’Étude sur les sujets obèses suédois (SOS) en cours suggèrent que la chirurgie bariatrique chez les personnes atteintes d’une obésité est associée à une réduction du risque de cancer de la peau, notamment de mélanome. 

L’étude SOS non randomisée a été conçue pour examiner les résultats cliniques après une chirurgie bariatrique et se poursuit dans 25 services chirurgicaux et 480 centres de soins en médecine générale, en Suède. Les patients ont été recrutés dans l’étude entre le 1er septembre 1987 et le 31 janvier 2001. 

Cette dernière analyse a inclus 2 007 patients atteints d’une obésité qui avaient fait l’objet d’une chirurgie bariatrique et 2 040 témoins appariés qui avaient reçu un traitement conventionnel contre l’obésité. 

Les auteurs ont découvert que la chirurgie bariatrique était associée à une réduction du risque de mélanome (rapport de risque de sous-distribution corrigé [RRSc] : 0,43 ; IC à 95 % : 0,21–0,87 ; P = 0,02) et du risque de cancer de la peau en général (RRSc : 0,59 ; IC à 95 % : 0,35–0,99 ; P = 0,047). Le nombre de patients à traiter pour prévenir 1 événement de mélanome malin sur 20 ans par la chirurgie bariatrique était de 106.  

Selon les auteurs, qui ont écrit dans la revue JAMA Dermatology, les résultats confortent l’existence d’une association entre l’obésité et le cancer de la peau, ainsi que l’existence d’une association entre la perte de poids et la réduction de l’incidence du cancer.