La campagne de vaccination contre Ebola est lancée au Burundi


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le Burundi a entamé cette semaine une campagne de vaccination contre Ebola afin d’aider à protéger les agents de santé et d’autres agents de première ligne contre la maladie. Bien qu’aucun cas d’Ebola n’ait été signalé dans le pays à ce jour, la campagne fait partie de la préparation du Burundi à une éventuelle flambée de la maladie. 

Le pays a reçu des doses du vaccin contre Ebola (rVSV-ZEBOV) afin de fournir une protection contre la souche zaïroise du virus, celle qui affecte actuellement la République démocratique du Congo (RDC). Bien que ce vaccin ne soit pas encore approuvé et que son utilisation commerciale ne soit pas encore autorisée, il s’est avéré efficace et sans danger lors des flambées d’Ebola en Afrique de l’Ouest.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le vaccin sera administré aux personnels de première ligne œuvrant dans les zones prioritaires où il existe un risque de transmission, par exemple les agents de santé, les personnels de laboratoire et les équipes de surveillance. 

« La vaccination des agents de santé et de première ligne constitue une avancée significative dans la préparation à la riposte contre cette maladie », a déclaré le Dr Kazadi Mulombo, représentant de l’OMS au Burundi.