L’origine ethnique et le statut socioéconomique influencent le risque de cancer gastrique

  • Gastroenterology

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’incidence de cancer gastrique hors cardia est significativement plus élevée chez les minorités ethniques, tandis que le taux de cancer gastrique du cardia est significativement plus élevé chez les personnes d’origine ethnique blanche non hispanique (Non-Hispanic Whites, NHW).
  • L’incidence de cancer hors cardia augmentait de manière inversement proportionnelle au statut socioéconomique du quartier (SSEq), mais une association inverse a été observée pour le cancer du cardia.

Pourquoi est-ce important ?

  • Ces résultats pourraient aider les cliniciens à élaborer des stratégies de prévention et de dépistage plus efficaces dans les groupes de patients à risque élevé.

Protocole de l’étude

  • 77 881 patients atteints d’un cancer gastrique issus de la base de données Surveillance, épidémiologie et résultats finaux (Surveillance, Epidemiology, and End Results) ont été analysés.
  • Financement : NIH ; autres.

Principaux résultats

  • Comparativement aux NHW, les minorités présentaient des rapports des taux d’incidence ajustés (RTIa) significativement plus faibles pour les cancers du cardia et significativement plus élevés pour les cancers hors cardia.
    • Cardia : Hors cardia : Personnes d’origine ethnique noire : 0,55 (IC à 95 % : 0,52–0,59) ; personnes d’origine ethnique hispanique : 0,63 (IC à 95 % : 0,60–0,66) ; personnes d’origine ethnique asiatique/des îles du Pacifique : 0,59 (IC à 95 % : 0,56–0,62) ; Amérindiens/Autochtones d’Alaska : 0,65 (IC à 95 % : 0,53–0,79).
    • Hors cardia : Personnes d’origine ethnique noire : 2,78 (IC à 95 % : 2,69–2,87) ; personnes d’origine ethnique hispanique : 2,82 (IC à 95 % : 2,74–2,91) ; personnes d’origine ethnique asiatique/des îles du Pacifique : 3,86 (IC à 95 % : 3,75–3,97) ; Amérindiens/Autochtones d’Alaska : 1,72 (IC à 95 % : 1,50–1,97).
  • L’incidence de cancer hors cardia augmentait de manière inversement proportionnelle au SSEq (16,6 % pour le SSEq le plus élevé, contre 23,3 % pour le plus faible), mais l’inverse a été observé pour le cancer du cardia (21,2 % pour le SSEq le plus élevé, contre 15,2 % pour le plus faible).

Limites

  • Étude rétrospective.