L’OMS procède à un déploiement de personnel pour apporter de l’aide suite au tremblement de terre en Albanie


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Des centaines de patients sont traités dans des hôpitaux d’Albanie suite au tremblement de terre de magnitude 6,4 qui s’est produit mardi. 

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), au moins 650 personnes ont été blessées et 25 personnes tuées lors de la catastrophe. Des centaines de patients reçoivent actuellement un traitement hospitalier. 

Le personnel de l’OMS est sur le terrain depuis « le premier instant de cette catastrophe ». L’organisation affirme que les établissements médicaux font du bon travail. 

« Le centre de coordination des urgences médicales fait un travail formidable en réaction aux conséquences du tremblement de terre », a commenté le Dr Raul Gonzalez-Montero, le représentant de l’OMS en Albanie. « Je me suis rendu personnellement dans les zones touchées et dans les établissements de santé où le personnel s’active 24 h/24 pour traiter les traumatismes et les autres blessures, et ils font du bon travail. »

L’OMS a déclaré que, même si la priorité actuelle est d’éviter les décès dus aux traumatismes et aux blessures causés par l’effondrement des bâtiments, une fois cette phase dépassée, il est essentiel de surveiller les risques posés par les maladies transmissibles, en particulier dans les zones surpeuplées. « Il est également nécessaire de gérer les troubles mentaux post-traumatiques et de continuer à fournir des soins contre les maladies chroniques. Enfin, l’accent sera mis sur le rétablissement et la réadaptation », a-t-il été précisé.