L’OMS préqualifie le vaccin contre Ebola


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé avoir pour la première fois préqualifié un vaccin contre Ebola, ce qui permettra d’accélérer le déploiement du vaccin dans les pays les plus exposés au risque de flambée de la maladie. 

L’OMS a déclaré avoir revu les données de sécurité d’emploi et d’efficacité du vaccin à mesure qu’elles devenaient disponibles en réponse à la « nécessité urgente en matière de santé publique de disposer d’un vaccin préqualifié contre Ebola ».

La semaine dernière, la Commission européenne a annoncé la décision d’accorder une autorisation de mise sur le marché conditionnelle au vaccin, suite à la recommandation de l’Agence européenne des médicaments (European Medicines Agency, EMA). Les représentants de l’équipe de préqualification ont participé au processus d’évaluation de l’EMA pour assurer que le produit convienne du point de vue programmatique aux pays africains à risque.

« C’est une étape historique qui a été franchie pour assurer l’accès de ceux qui en ont le plus besoin à ce vaccin permettant de sauver des vies », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’OMS. « Il y a cinq ans, nous n’avions ni vaccin ni traitement contre Ebola. Avec l’arrivée d’un vaccin préqualifié et de traitements expérimentaux, il est désormais possible de prévenir et de traiter la maladie à virus Ebola. »

Il est prévu que des doses homologuées du vaccin soient disponibles au milieu de l’année 2020.